• Pas besoin de s’expatrier au fin fond de la Patagonie pour s’offrir une bonne tranche de dépaysement. Chez les Britons, tout est subtilement différent. A une poignée d’heures de l’hexagone, on a droit en vrac à la conduite à gauche, au fish and chips, à la courtoisie britannique (surtout sur la route), à des paysages celtiques régulièrement brumisés par le crachin local, à l’inimitable ambiance des pubs et... à une livre à 1,12 euros plus taxes de change. On ne peut pas tout avoir. En tout cas, au volant du petit camion, à vélo comme à pied, on a adoré la côte sud de l’Angleterre. 

    Lire la suite...


    8 commentaires