• Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Il y a 4 ans, on voulait le beurre et l’argent du beurre, la Croatie ET l’Albanie : on n’avait pas percuté qu’en parcourant les îles dalmates (pistes sublimes hors saison) au rythme nonchalant de la retraite et de notre petit camion, on arriverait devant la Républika e Shqipërisë (Albanie, ou littéralement, « la république des aigles)... au début de l’hiver ! Dans ce beau pays constitué de 70 % de montagnes, novembre, ça veut dire pluie, froid et neige. Y’a quand même que 8 mètres carrés habitables dans notre roulotte ! On avait donc tranquillement rebroussé chemin...

    Cette fois-ci, on s’est fait violence : partis le 27 août, on a réussi à rallier la frontière le 9 septembre, entièrement par voie terrestre, dans le temps record de 14 jours !... On se pressait déjà pas en tant qu’actifs, c’est pas à la retraite qu’on va se magner...

    Superbe accueil, pays magnifique, mais marqué par 40 ans de dictature, une corruption endémique, une économie en berne et un passage laborieux à la démocratie... On y est resté deux mois et on aurait bien joué les prolongations si l’hiver n’avait pas sérieusement pointé le bout de son nez !

    A refaire. 

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

    Automne 2017 : l’Albanie, c’est « roots »...

     Pratique 

    Fastoche : une carte d’identité valide suffit pour trois mois de séjour. Nous, on emmène toujours en plus les passeports, que les douaniers préfèrent à certaines frontières isolées (Macédoine vers le lac Orhid, par exemple), quand leur système informatique beugue...

    En dehors des grandes villes et des zones balnéaires en saison, ne pas trop compter sur les DAB. On avait emmené 3000 euros en espèces disséminées entre nos holsters et le coffre du camion.

    Epiceries, stations-services, campings, hôtels... les Albanais acceptent presque toujours la devise européenne et ne nous ont jamais truandé sur le change. Sinon, on trouve un peu partout des agences Western Union pour convertir les euros en lek (en gros, 130 lek pour 1 euro).

         

    Combien ça coûte 

    Approvisionnement, restaurants, chambres à louer, la vie est bon marché mais le niveau des prestations et la qualité des produits va souvent de moyenne à médiocre. Roots, quoi...

    Côté sanitaires dans les campings, le meilleur côtoie le pire, et sur les zones balnéaires ou touristiques, les tarifs sont parfois largement au dessus du service rendu. L’avidité pointe le bout de son nez...

    Carburants et produits d’importation restent au niveau des prix européens, voir plus, autant dire hors de portée de la plupart des bourses albanaises...

    -Un repas simple type salade de tomates, frites, grillades : 5 à 12 euros par tête, selon le niveau du resto. Le vin, qui est souvent « maison », est fréquemment à la limite du buvable, voire pire...

    -En épicerie, difficile de trouver une bouteille de vin correcte sans mettre de 8 à 12 euros, qu’elle soit d’origine albanaise, italienne, monténégrine ou grecque...

    -Camping sur la côte et proche des grandes villes touristiques : jusqu’à 20 euros et plus hors saison !

    -Camping à la campagne : de 7 à 10 euros hors saison.

    Au final, on a dû tourner autour de 55 euros par jour pour deux en camping-car, sans se priver. Mais bien sûr, notre façon de voyager nous amène souvent dans des coins paumés en montagne où on n’est pas tenté par le shopping...

    En gros 800 euros par tête et par mois, on aurait eu tort de s’en priver ! 

     


  • Commentaires

    1
    Peter
    Mardi 9 Janvier à 18:40

    Quelle magnifique découverte de ce pays à travers un reportage de toute beauté, aussi bien au niveau des photos que des commentaires toujours imprégnés de cette patte journalistique inégalable, si, si. Je suis fier de nos amis Martine et Dominique qui nous font rêver à chacune de leurs nombreuses escapades à travers la planète. C'est toujours un émerveillement de paysages, de couleurs, de rencontres insolites, qu'eux seuls sont capables de nous faire vivre. Continuez mes amis et longue vie à nos deux routards. Biz.

    2
    Dom et Tartine
    Mardi 9 Janvier à 20:06

    Merci Peter.

    Après de tels compliments, je ne peux pas faire moins que te demander en mariage... Naaaaaan, je déconne : je suis déjà en mains (de Tartine) !

    Bises, Dom

    3
    Jeudi 18 Janvier à 17:11
    Marc

    On est passés pas loin de Sarande ce printemps, mais en bateau côté grec ! Superbe voyage, vous avez sillonné le pays en long, en large  et en travers et les pistes ont l'air de se mériter ! Ça donne envie d'y traîner nos roues... Et a priori, vous supportez même les traversées en mer à ce que je voie...

     

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :